à propos

 

 

« C’est une illusion de croire que l’admiration puisse avoir un prolongement affectif »
« Ce qu’on produit est comme un vêtement, un élément associé à soi, une propriété extérieure inaliénable mais extérieure de soi de sorte que la reconnaissance, l’estime, tous les témoignages de considération ont si peu d’importance. »

Yasmina Reza

« A-t-on forcément envie de connaitre l’auteur d’une oeuvre d’art?

Et si les œuvres d’art devenaient des objets comme tous ces objets que l’on trouve en pagaille… et dont on se débarrasse facilement?

La chaise me sert de support à l’accumulation  d’objets.

Leur couleur, leur graphisme, leur symbole me guident.

Je recherche de la poésie.

Je me pose beaucoup de questions sur la beauté en art, sur le sens des œuvres, sur le nombre d’artistes et d’œuvres grandissant, sur la lisibilité de l’art, sur les lieux d’expos institutionnels et les autres. Je pense que les œuvres d’art doivent être montrées partout, dans toutes sortes de lieux et aussi à l’improviste….

Ce n’est pas mon art qui me fait vivre, mais le travail de conductrice de bus.
Pendant plusieurs années j’ai pris des photos de l’agglomération nantaise en conduisant le bus, sans viser, de façon discrète, sans mettre en danger les passagers. J’ai trié 1100 photos, celles qui correspondent aux émotions données par de superbes lumières et perspectives sur la ville et que j’ai mises sur clé USB. Maintenant dans chaque chaise il y a une clé USB de la couleur des objets, cachée avec les objets. »

Chaizine

biographie

le gARage

Monique Bretéché

Emma Caron

les vierges de Soasig

Galerie Albane

le Hang-Art

 

Publicités